Notions de pH et ORP

pH est un sigle signifiant « potentiel hydrogène » et qui représente la mesure de l'alcalinité en chimie.

Il mesure l’alcalinité ou l’acidité sur une échelle qui varie de PH0 à PH14.

Les valeurs inférieures à PH7 (neutre) sont dites acides et les valeurs supérieures à PH7 sont dites alcalines.

Cette échelle est logarithmique, ce qui signifie que chaque point augmente ou diminue d’un facteur de X10, et non d’une seule unité. Par exemple, un PH de 9 est 10 fois plus alcalin qu’un PH de 8 et 100 fois plus alcalin que le PH7 (neutre).

Le pH mesure la concentration d'une solution aqueuse en protons (H+) et le degré d'acidité ou de basicité d'une solution.

Le pH se calcule selon la formule pH = -log10[H+] où [H+] est la concentration en ions H+ exprimée en moles par litre.

Lorsque le pH d'une solution est peu sensible aux acides et aux bases, on dit qu'il s'agit d'une solution tampon ; c'est le cas du sang, du lait ou de l'eau de mer, qui renferment des couples acido-basiques susceptibles d'amortir les fluctuations du pH jusqu'à un certain point.

Importance d'équilibrer le pH

Pensez à la façon d'une piscine, si le pH de l'eau descend en dessous de 7, il devient acide et les algues vertes commencent à apparaître. Si vous ajoutez un produit tel que le carbonate de sodium, l'algue verte disparaît. C'est parce que le pH est devenu alcalin. C'est un fait scientifique, que les algues ne peuvent pas se développer dans un milieu alcalin.

Les êtres vivants sont extrêmement sensibles au pH et fonctionnent le mieux (avec certaines exceptions, comme certaines parties du tube digestif) lorsque des solutions sont à peu près neutres. La plupart de la matière vivante intérieure (à l'exception du noyau de la cellule) a un pH d'environ 6,8.

Le plasma du sang et d'autres fluides qui entourent les cellules dans le corps ont un pH de 7,2 à 7,3. De nombreux mécanismes spéciaux aident à stabiliser ces fluides de sorte que les cellules ne seront pas soumises à des variations appréciables de pH. Les substances qui servent de mécanismes visant à stabiliser le pH sont appelées, tampons. Les tampons ont une capacité à lier les ions et les retirer de la solution lorsque leur concentration commence à monter.

Inversement, les tampons peuvent libérer des ions lorsque leur concentration commence à tomber. Les tampons permettent ainsi de minimiser les fluctuations du pH. Il s'agit d'une fonction importante car de nombreuses réactions biochimiques qui se produisent normalement dans les organismes vivants soit libérer ou utilisent des ions.

 

L'ORP,

en traduction française signifie « potentiel d’oxydation - réduction » dont les unités s’expriment en mv (minivolts) En fait, il s’agit du potentiel nécessaire au ralentissement ou à la suppression du processus d’oxydation. Concernant l’eau, il s’agit de sa capacité à la destruction de ses propres polluants.

Le caractère oxydant ou à l'inverse réducteur d'une solution est relatif. Une eau est donneuse d'électrons (donc réductrice) lorsqu'elle rencontre un corps plus oxydé qu'elle et à l'inverse, elle est oxydante (capteuse d'électrons) lorsque le support rencontré est plus riche en électrons qu'elle ...

Le niveau maximum ORP pour le corps humain se situe généralement entre -150 et -400 mV.

D’autre part, les fluctuations de l’ORP sont fonction des niveaux de PH. Lorsqu’il y a augmentation du pH, l’ORP augmente aussi. L’électrolyse a la capacité d’augmenter l’ORP. Par contre, il est difficile d’atteindre l’ORP idéal si le pH est inférieur à 7. Il est donc recommandé, avant toute installation d’un ioniseur, de connaitre la valeur du pH (par exemple eau du robinet).

incidences ORP sur certaines boissons

comparatifs eau et autres boissons